*PUBLICITÉ* – Petits mensonges entre lecteurs : double sens, mauvaise foi ou paranoïa ?

*PAGE DE PUBLICITÉ*

Parfois, un lecteur ou un bibliothécaire vous dit quelque chose.

Parfois, vous pensez avoir compris ce qu’il essayait de vous dire.

Mais êtes-vous certain d’avoir bien tout interprété ?

Pour ne plus avoir de doute, à Infra-Monde SARL, nous avons développé un traducteur intelligent qui traduit tout automatiquement : l’InfraTrad®.

Voici en avant première le fameux traducteur de double-sens : des détails vous ont échappé ? De la mauvaise foi n’a pas été assimilée ? Pas d’inquiétude, l’InfraTrad® est là pour vous.

*Presque vu à la télé*


La démonstration 


Lecteur : « 170 jours de retard ? Mais c’est parce que votre bibliothèque ferme à 19 heures et j’ai jamais le temps de le rapporter. »

Traduction de InfraTrad : « Bah, ouais, j’ai du retard, et alors ? Je travaille moi. Vous par contre… »

~oOo~

Bibliothécaire : « Ha, désolé, mon logiciel bloque quand vous avez trop de retard. Je ne peux rien vous prêter d’autre. »

Traduction de InfraTrad : « Techniquement, ça serait peut-être possible, mais vous m’avez tellement pris la tête que je ne le ferai pas. »

~oOo~

Lecteur : « Non non, ce livre était déjà comme ça quand je l’ai emprunté… »

Traduction de InfraTrad : « J’ai un chien, un chat et un enfant en bas âge. Ça te pose un problème ? »

~oOo~

Bibliothécaire :  « Désolé, nos postes informatiques ne fonctionnent pas aujourd’hui »

Traduction de InfraTrad : « Okay, peut-être qu’on a juste oublié de faire les mises à jour de sécurité dernièrement et qu’on a corrompu tous les ordinateurs de la mairie. Mais sinon tout va bien. »

~oOo~

Lecteur : Pffff vous n’avez vraiment rien dans cette bibliothèque  !

Traduction de InfraTrad : « Comment, vous n’avez pas en 8 exemplaires le documentaire sur la culture biologique des champignons des bois ? »

~oOo~

Bibliothécaire : « Je suis suuuurbooké aujourd’hui »

Traduction de InfraTrad : « Pfiou, j’ai au moins un livre hebdo à feuilleter et une heure de service public. »

~oOo~

Lecteur : « Bien entendu que les dons que je veux vous faire sont en parfait état. »

Traduction de InfraTrad : « Je refuse de jeter moi même les livres ayant appartenu à mon arrière grand mère. »

~oOo~

Bibliothécaire : « Je suis désolée, je ne peux pas prendre ces dons, ils ne correspondent pas à notre politique d’acquisition »

Traduction de InfraTrad : « Non, je ne veux pas de votre dictionnaire désossé de 1993. »

~oOo~

Lecteur : « Oui, bon j’vous ai dit Mishima, mais c’est à Murakami que je pensais. »

Traduction de InfraTrad : « Bon, tu vas pas me les briser t’as bien vu que je m’étais embrouillé et puis un asiat’, c’est un asiat’. »

~oOo~

Bibliothécaire : « Ah non, mais le logiciel ne me ressort pas d’autre résultat. »

Traduction de InfraTrad : « Il y a peut-être d’autres documents sur la lutte contre les maladies de la pomme de terre, mais franchement, ce genre de recherche ne me passionne pas et j’ai la flemme de chercher d’autres mots clef… »

~oOo~

Lecteur : « Ha, désolé, je n’ai pas assez de monnaie. »

Traduction de InfraTrad : « Sérieusement ? Tu essayes de payer ton amende de 10 centimes avec un billet de cinquante euros ? »

~oOo~

Bibliothécaire : « Oui, bien sur que j’ai lu ce livre. »

Traduction de InfraTrad : « Oui, bien sur que j’ai lu la critique de ce livre. »

~oOo~

Lecteur : « Ha non, je n’ai pas ma carte sur moi. »

Traduction de InfraTrad : « J’ai surtout la flemme de la chercher dans mon sac. »


Les témoignages


Vous n’êtes pas encore convaincu ? Voici des témoignages réels d’utilisateurs satisfaits :

Marlette F. (Franconville) : Depuis que j’utilise l’InfraTrad®, ma vie a vraiment changé ! Bon, je n’ai peut-être plus beaucoup d’amis, mais au moins, je comprends ce qu’on me dit !

Jean V. (Bourges) : Un de mes employés m’a dit quelque chose que je n’ai pas compris. Sans l’InfraTrad®, je n’aurais jamais su que c’était une insulte. Depuis j’ai viré cet imbécile. Merci InfraTrad® !

Sylvie A. (Briançon) : Ouahou ! j’étais lectrice assidue et j’allais régulièrement à la bibliothèque de ma ville. Grace à InfraTrad®, j’ai maintenant toutes les clefs pour ouvrir ma propre bibliothèque privée et faire fermer celle de la ville ! 

Georges M. (Landerneau) : Incroyable ! Sans l’InfraTrad®, je ne serais jamais devenu DAC de ma ville ! 

Publicités

Un ptit mot sur l'animation ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s