Archives pour la catégorie Ados

Animation en bibliothèque – Haïkus en 575

Animation en bibliothèque – Haïkus en 575

Animation (titre et thème) : Haïkus en 575
Dates, durée : 60 minutes
Public visé : Ados
Objectifs de l’animation : Découvrir la poésie, développer son imagination
Partenaires : néant
Matériel nécessaire : /
Documents utilisés : Des livres de poésie

Description :

sad-crow-invoice-800px

Le haïku est une poésie japonaise extrêmement courte. Pour une séance, il faut de souvenir de la base du Haïku qui est généralement composée de 3 vers de 5-7-5 syllabes.

Vous pouvez parler de tout : une émotion perdue, la dernière goutte de pluie dans vos cheveux, l’envolée de moineaux. Comme une réminiscence d’évènements fugaces.

Dans un premier temps, je lis aux ados quelques Haïku puis j’explique la composition de ces poèmes. (Nous comptons ensemble les syllabes : attention à présélectionner auparavant les haïkus, car parfois, les poèmes traduits du japonais en français ne comportent pas le même nombre de syllabes.)

Ensuite, c’est aux ados d’écrire leur propre poésie dans le style haïku. A la fin de la séance, nous lisons tous les poèmes à la classe.

Voila quelques exemples (les meilleurs) des travaux (corrigés) et plus ou moins poétique de mes grands ados  ;-P.  Bon, il y a un peu de triche parfois pour le compte des syllabes mais dans l’ensemble, la compréhension du sujet est bonne.

Un petit ourson
Peluche de mon enfance
Mis dans le placard


Sous la pluie d’hiver
J’ai mis ma capuche fourrure
Pour pas être mouillé


Sur le sol glacé
J’ai glissé, je suis tombé
J’ai mal aux fesses


Par la fenêtre
J’ai vu dans le ciel gris clair
Trois pigeons voler


Un soir d’automne
Une feuille rouge  tombe
Sans un bruit au sol


J’ai longtemps fixé
Le crayon sur la table
Pour pas m’ennuyer


(j’adore le dernier ! 😉 ) Du coup, la bibliothécaire s’est aussi essayée au haïku. Et elle aussi a foiré ses syllabes. Diantre !

Trois petits moineaux
Sous l’ombre d’un grand arbre
Cherchent la fraicheur

C’est une théière
Abandonnée au vent fou
Qui siffle sans fin

 

@ vous les studios !

Animation en bibliothèque – Construire son jeu vidéo

Animation en bibliothèque – Construire son jeu vidéo

nouveau jeu constructeur

Animation (titre et thème) : Construire son jeu vidéo

Dates, durée :

Public visé : Ados

Objectifs de l’animation : essayer sans codage de construire un jeu de plateforme basique

Partenaires : néant

Matériel nécessaire : Ordinateurs avec connexion internet

Documents utilisés : /

Description : Essayez de concevoir les bases d’un jeu de plateforme type super mario (version game boy).

Ce site là vous propose de créer votre propre jeu, sans utiliser de code. Le site est en anglais, mais le tutoriel est très explicite. Si besoin, reprenez le tuto’ en l’adaptant  en français « étape par étape »

A vous d’jouer !

 

Animation en bibliothèque – La Théâtralisation (présentation de romans)

Animation en bibliothèque – La Théâtralisation

(Présentation de romans)

Dates, durée : 45 min

Public visé : Ados

Objectifs de l’animation : Présenter un roman de manière originale

Partenaires : /

Matériel nécessaire : Feuilles, stylos

Documents utilisés : les romans à présenter

Description  : Nous nous demandions avec une collègue « ados » comment impliquer les ados pour une rencontre auteur. Une de nos idées est la Théâtralisation.

Par groupes, les ados devront présenter un extrait de roman en le « jouant » façon théâtre.  Ils auront le choix entre deux ou trois extraits sélectionnés par la bibliothécaire. Puis à eux de trouver le style dans lequel ils veulent présenter le texte :  impro, humour, tragédie…

Animation en bibliothèque – Le roman photo

Animation en bibliothèque – Le roman photo

Animation complétée par Fanny

Animation (titre et thème) : Le roman photo

Dates, durée : 4 à 5 séances

Public visé : CM/Ados

Objectifs de l’animation : S’approprier un texte, découvrir la narration

Partenaires : néant

Matériel nécessaire : Un appareil photo, un ordinateur

Documents utilisés : livres romans-photos (Vous pouvez vous servir du J’aime lire max ! n°198 de juin 2015)

/Volumes/DLI/DLIN/DLIN0198/8-BAT/DLIN0198_COUV/COUV 198.indd

+Description :

Une bibliothécaire de Paris m’avait parlé d’une animation : le roman photo. Elle avait fait ça avec un petit groupe : dans un premier temps, ils avaient découvert des romans photos. Puis ils avaient créé et mis en forme un texte, une histoire.

Enfin, ils l’avaient illustrée en se mettant en scène dans des photos.

On remarquait surtout une grande implication des ados, malgré leur statut de « faibles lecteurs ». Au final, c’était plutôt une bonne expérience, tant pour la bibliothécaire que pour les enfants.

Le projet de Fanny

Projet : Roman photo (CE2-CM1-CM2)/ Le roman dont tu es le héros. Projet sans matériel informatique (peut se faire en mieux sur ordinateur)

Uniquement des enfants avec autorisation photo par les parents.

Matériel nécessaire : Feuilles A4 simples puis cartonnées blanches,  petit matériel (colle, ciseaux…), selon leur script certainement besoin de matériel particulier exemple possible : un pistolet en plastique, un chapeau… appareil photo ou tablette, imprimante couleur.

Objectifs :

  • Découverte du roman photo, écrire un script simple, se mettre en scène, réaliser un roman photo.

Séance 1 :

– Découverte d’un roman photo et de ses codes.

– Réalisation d’un script par groupe.

Séance 2 :

  • Mise en scène et prise de photographies

Séance 3 :

  • Collage des photos
  • Ajout du texte : bulles …

Animation en bibliothèque – La mythologie 2/3

Animation en bibliothèque – La mythologie 2/3

Dates, durée : plusieurs séances

Public visé : CM

Objectifs de l’animation : Découvrir la mythologie, développer son imagination, construire un récit.

Partenaires : néant

Matériel nécessaire : des feuilles et des stylos

Documents utilisés : Des mythes peu connus

Description : Une collègue se demandait quoi faire autour de la mythologie (quand on a zéro euro) pour des CM. Voici une de mes propositions pour une séance spéciale (plusieurs séances) :

Je vous propose donc de lire un mythe peu connu. Arrêtez vous au milieu ou vers la fin et laissez planner le mystère ! Aux enfants d’inventer la fin du mythe. Quand tout le monde aura trouvé une fin convenable, comparez avec l’originale.

Accueil bouton